Tunisie : Hichem Mechichi va-t-il démissionner ? Ennahdha et Qalb Tounes s’y opposent !

Malin, est, celui qui pourra deviner l’issue de la crise politique en cours à cause du blocage issu du remaniement ministériel et de la prestation de serment des nouveaux ministres.

En recevant, hier, au palais de Carthage, un certain nombre de députés, le président de la République, Kais Saied, a fait passer son message. Il est disposé à rester ouvert au dialogue, mais ne fera aucune concession quant à la nomination de certains ministres proposés par le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi.

La solution est-elle la formation d’un nouveau gouvernement ? L’idée a été évoquée, hier et commentée en long et en large. Pour l’heure, Kais Saied reste intransigeant en ce qui concerne les ministres mis en cause et propose donc de former un nouveau gouvernement.

Dans ce contexte de blocage, la démission de Hichem Mechichi permettrait de tourner la page et de former un nouveau gouvernement. Mais les parties qui soutiennent Hichem Mechichi ne voient pas d’un bon œil le départ du Chef du gouvernement.

Décidées plus que jamais à faire valider ce remaniement par le Chef de l’Etat, elles font le forcing auprès de Mechichi afin qu’il ne démissionne pas et afin qu’il réitère une nouvelle demande auprès de Kais Saied pour obtenir son aval.

Ennahda et Qalb Tounes ont exprimé leur soutien à Mehichi lui demandant de ne pas démissionner et de s’en tenir à sa position, suite à l’appel du président de la République de former un nouveau gouvernement si les ministres qui sont au coeur de cette polémique ne sont pas rayés de la liste.

De son côté, Kais Saied, reste droit dans ses bottes, et ne rate pas une occasion pour critiquer le récent remaniement ministériel, entaché, selon lui, de nombreuses violations.

Selon lui, la solution à la crise actuelle consiste à respecter le texte constitutionnel, et non à adopter des interprétations ou des « fatwas », ni en recherchant une solution juridique impossible.

Combien de temps pourra tenir Hichem Mechichi face à ce blocage ?

Commentaires:

Commentez...