Faouzi Mehdi : « L’amélioration de la météo nous aidera à nous prémunir contre le coronavirus »

Les différentes études scientifiques n’ont prouvé aucun lien entre les conditions météorologiques, ou les températures et la propagation du coronavirus. En effet, l’hypothèse portant sur une dégradation du virus sous l’effet de la chaleur a été réfutée par les scientifiques.

Cependant, le ministre de la Santé Faouzi Mehdi, espère qu’une amélioration des conditions climatiques nous aiderait à lutter contre la contamination au coronavirus en Tunisie durant les mois à venir.

S’exprimant ce mercredi 10 février sur les ondes de RTCI, il est allé dans le sens d’une amélioration de la situation épidémiologique durant les semaines à venir, sous l’effet de deux facteurs : l’arrivée du vaccin et l’amélioration des conditions climatiques.

« Nous espérons qu’avec le début de la campagne de vaccination et l’amélioration du climat, le nombre des cas de contamination baissera considérablement durant les semaines à venir », a-t-il expliqué.

En aout dernier, malgré les mises en garde des autorités sanitaires, une publication largement relayée sur Facebook affirmait qu’il faudrait profiter de l’été, car le coronavirus s’affaiblit sous l’effet de la chaleur. Une erreur, dénoncent les médecins.

Sauf que le ministre penserait probablement qu’avec l’amélioration des conditions météorologiques, les gens ont tendance à se trouver dans des espaces ouverts et à aérer davantage leurs maisons ce qui pourrait limiter les risques de contaminations notamment à l’intérieur des foyers. Une idée privilégiée par la communauté scientifique.

La Tunisie connaît actuellement une légère amélioration de la situation épidémiologique avec la baisse du nombre des contaminations recensées quotidiennement. Sauf que le vaccin contre ce virus tarde toujours. Les premiers lots du vaccin russe sont attendus pour la mi-février, dans dans quelques jours, mais ils seront orientés vers la vaccination du personnel de la santé.

Commentaires:

Commentez...