Tunisie : De nouvelles victimes de l’alcool frelaté ?

La consommation d’alcool frelaté serait à l’origine de plusieurs décès à Kasserine.

Le directeur régional de la santé de Kasserine, Abdelghani Chaabani, a déclaré ce dimanche 7 février 2021, qu’une quatrième personne, soupçonnée d’avoir consommé de l’alcool frelaté, est décédée.

En effet, le chef du service des urgences de l’hôpital régional de Kasserine, Chedli Maksoudi, a confirmé que 6 personnes ont été transférées d’urgence à l’hôpital tard dans la soirée du samedi. Trois d’entre elles déjà mortes alors que les autres étaient dans un état grave. Ces citoyens auraient consommé une substance toxique soupçonnée d’être de l’alcool frelaté.

Dans le même contexte, le procureur adjoint de la République auprès du tribunal de première instance de Kasserine Chawki Bouazi a confirmé à Shems fm que le ministère public a autorisé l’ouverture d’une enquête pour connaître les circonstances de l’incident et la source du produit toxique.

Rappelons qu’en mai dernier, l’alcool frelaté ou « eau de Cologne » avait causé le décès de neuf personne, la cécité de trois autres et l’intoxication de 66 citoyens à Kairouan.

Commentaires:

Commentez...