Quand Seifeddine Makhlouf pleure Chokri Belaid !

Connu comme étant proche des courants islamistes et même extrémistes accusés d’avoir assassiné Chokri Belaid, et un des principaux fondateurs des ligues de protection de la révolution, contre lesquelles se battait quotidiennement le leader national, Seifeddine Makhlouf a publié ce samedi 6 février un texte pour pleurer le martyr Chokri Belaid, une publication devenue la risée des internautes.

La Tunisie commémore ce samedi 6 février le huitième anniversaire de la disparation de Chokri Belaid dans un climat social tendu.

Mais bizarrement, le fondateur de la coalition Al-Karama, Siefeddine Makhlouf a publié un texte assez étrange et inattendu, dans lequel il pleure le martyr. « Il t’ont tué, et sont devenus des serviteurs de ceux auxquels tu refusait le retour », a-t-il, entre autres, écrit, faisant allusion au retour du RCD dissous, et notamment l’ascension de Abir Moussi.

En effet, parmi toutes les positions exprimées par Belaid durant sa lutte après la révolution, notamment son combat contre les islamistes, Makhlouf a seulement sélectionné un passage dans lequel Belaid mettait en garde contre le retour du RCD pour le mettre dans son post Facebook. « Il t’ont tué, mais ils ne sont pas parvenus à t’effacer de l’histoire », a-t-il conclu.

Le chef de la coalition Al-Karama ne cesse de récupérer politiquement chaque occasion en Tunisie pour séduire un électorat qui semble avoir oublié ses positions et ses actes extrémistes.

Commentaires:

Commentez...