Monastir : Enquête sur un cas de torture d’un jeune détenu

Son avocat affirme que le jeune a été torturé et a perdu l’un de ses testicules. Sur les ondes de Shems FM, Maitre Hédi Saddem affirme que ce jeune arrêté dans le cadre d’une affaire de pillage a été sauvagement torturé par des agents de la sécurité intérieure à Monastir alors qu’il était en garde à vue.

Toujours selon la version de l’avocat, le détenu a été transféré d’urgence à l’hôpital où il a subi une opération chirurgicale, son état psychologique est difficile, a-t-il encore confirmé.

Réagissant à ces accusations, une source judiciaire a affirmé que le parquet a décidé d’ouvrir une enquête pour « torture entrainant l’ablation d’un organe humain ».

La Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH), a révélé dernièrement des dépassements allant jusqu’à la torture des manifestants. Elle a assuré que les descentes policières étaient arbitraires sans ordre judiciaire suivies par des arrestations abusives.

Commentaires:

Commentez...