Le ministère de l’Intérieur appelle à « prouver » la violence policière

CP : Amnesty

Le ministère de l’Intérieur a dénoncé l' »attaque » dirigée contre ses intérêts « qui a atteint le stade de porter atteinte à ses agents à travers les accusation de non-respect des droits de l’Homme, les agressions et les mauvais traitements infligés aux citoyens. »

Le ministère de l’Intérieur a estimé que cette attaque vise à porter atteinte à la crédibilité de ses structures et à son respect des principes des droits de l’Homme, « ce qui va à l’encontre des efforts consentis pour améliorer la performance de ses agents et trouver un équilibre entre l’application de la loi et la préservation des droits de l’Homme ».

Il a souligné que le chemin du développement du système sécuritaire se poursuit et qu’il a déjà fait de grands progrès dans la consolidation des principes de sécurité républicaine, « dont les résultats sont devenus clairement visibles ».

Le ministère de l’Intérieur a par ailleurs appelé les représentants de toutes les parties concernées à éviter les fausses déclarations et à suivre les méthodes légales pour prouver les violations à travers la justice.

Commentaires:

Commentez...