UGTT : L’aggravation de la crise politique menace l’Etat

L’Union générale tunisienne du travail a estimé que l’aggravation de la crise politique en Tunisie menace désormais la souveraineté et la sécurité de l’Etat.

Elle a, dans ce sens, averti que « la crise politique aiguë a fait perdre à la Tunisie sa crédibilité et va augmenter l’ampleur de la crise sanitaire, ancrer la détérioration de la situation sociale des citoyens et nuire aux institutions économiques ».

L’UGTT considère que cette crise se traduit dans les manœuvres et dans la multiplication des tiraillements et des accusations, dont la dernière est la crise de la formation du gouvernement après le dernier remaniement.

Et d’ajouter que ce remaniement ministériel n’a pas pris en compte les remarques de nombreuses parties concernant certains noms soupçonnés de corruption, et sans tenir compte des circonstances que traverse le pays.

Par ailleurs, le syndicat a accusé certaines parties de contrecarrer son initiative de sauver le pays, adoptée par le président de la République et a dénoncé « leurs efforts pour le vider de son contenu », soulignant en retour qu’il continuera à jouer son rôle national en défendant l’unité de l’État et de ses institutions et en protégeant les intérêts et les droits de toutes les tranches sociales.

Commentaires:

Commentez...