Rafik Abdessalem appelle à former des unités sécuritaires spéciales pour protéger l’ARP

Le dirigeant du mouvement Ennahdha, Rafik Abdessalem, a appelé à former des unités sécuritaires spéciales pour « protéger » le Parlement.

« J’appelle le Chef du gouvernement à publier un décret pour former une unité sécuritaire spéciale afin de protéger l’Assemblée des représentants du peuple et mettre fin aux agissements du clown Abir Moussi et autres », a-t-il écrit, dénonçant la présidente du parti destourien libre (PDL).

« Il s’agit d’un assaut clair contre une institution étatique ».

أدعو رئيس الحكومة الى إصدار مرسوم بتكوين قوات أمن خاصة تتولى حماية مجلس نواب الشعب وتضع حدا لبلطجة المهرجة عبير …

Posted by ‎Dr Rafik Abdessalem الدكتور رفيق عبد السلام‎ on Tuesday, 2 February 2021

Ce mardi 2 février 2021, la plénière qui est consacrée à l’examen du projet de loi portant approbation le l’accord cadre de ligne de crédit conclue entre la Tunisie et l’agence française de la coopération en présence du ministre des Finances a été perturbée par le sit-in du Pdl.

Pour se faire entendre Abir Moussi, et d’autres députés du Pdl, ont décidé d’utiliser des mégaphones pour protester contre les formes de violence contre la femme tunisienne.

En effet, le bloc PDL a protesté au milieu de l’hémicycle en parallèle avec la lecture du rapport. Il proteste notamment devant le ministre des finances contre l’agression de la femme à l’ARP et contre l’indifférence du gouvernement face aux politiques d’endettement.

Commentaires:

Commentez...