Les filles de Chokri Belaïd sur le chemin de leur père !

C’est certainement la photo du jour. Lors des manifestations de Tunis, hier samedi 30 janvier, une photo a attiré toutes les lumières sur laquelle on voit deux jeunes filles protester contre le gouvernement et contre la violence policière.

Au fait, c’étaient les deux filles du martyr Chokri Belaïd Nada et Neirouz, la main dans la main, dans les premiers rangs des manifestants. En 2013, lorsque leur père avant été lâchement assassiné devant son domicile, elles étaient deux petites filles qui ne savaient rien de la vie politique, encore moins des affaires publiques.

Aujourd’hui, elles ont grandi et elles tiennent à poursuivre le chemin de leur père qui luttait pour la protection des libertés individuelles et collectives.

Chokri Belaid, leader national, avait été assassiné, le 6 février devant son domicile à Tunis. Il avait été tué par balles pour ses positions qui s’opposaient à l’islam politique et à l’extrémisme.

Jusqu’à nos jours, son assassinat reste entouré de mystères, et le procès sur son assassinat tarde toujours à porter quelques éléments de réponse à son affaire.

Une manifestation organisée hier samedi 30 janvier à l’avenue Habib Bourguiba à Tunis a connu une participation des jeunes venus protester contre le gouvernement mais aussi contre la loi 52 sur la consommation des stupéfiants.

La situation n’a pas, heureusement, dégénéré malgré une tension palpable dans les rangs des manifestants qui sont entrés en provocation des forces de l’ordre, ces derniers, selon des vidéos et photos publiées sur les réseaux sociaux, ont opté pour la retenue et le calme.

Commentaires:

Commentez...