Tunisie : Les « motifs impérieux » qui permettent de voyager en France

La France a annoncé de nouvelles restrictions face à l’épidémie de la Covid-19, dont la fermeture des frontières aux pays hors-UE.

Ainsi, à partir de dimanche à 00h00, la France va fermer ses frontières aux pays extérieurs à l’Union européenne dont la Tunisie, « sauf motif impérieux ».

Tous les voyageurs seront donc désormais appelés à justifier leurs déplacements d’un motif impérieux (d’ordre personnel ou familial, de santé relevant de l’urgence ou professionnel ne pouvant être différé). Quels sont ces motifs ?

Les motifs impérieux d’ordre familial ou professionnel :

  • Un décès ou une maladie grave d’un parent proche
  • Une obligation de déménagement familial “impérative”
  • L’exercice des droits de visite et d’hébergement des enfants pour les parents séparés
  • La garde d’enfants par les grands-parents, quand le parent atteste qu’il ne dispose d’aucun mode de garde pour son enfant
  • Le fait de rendre visite à son conjoint, géographiquement isolé, sur présentation du livret de famille, certificat de mariage, de concubinage ou pacs
  • Le retour des étudiants ayant leurs parents domiciliés à La Réunion
  • Un stage obligatoire pour valider une formation, mais pas dans le cadre d’un stage optionnel
  • Un mariage pour le marié, mais pas la famille élargie telle que les grands-parents, les frères et sœurs ou les cousins
  • Suite à un accouchement pour le conjoint, mais pas la famille élargie telle que les grands-parents, les frères et sœurs ou les cousins

Les motifs impérieux d’ordre professionnel :

  • Un entretien d’embauche en métropole, même s’il est recommandé de réaliser au maximum ces entretiens en audioconférence ou visioconférence
  • La prise de fonction dans un nouvel emploi
  • Un concours en métropole, sur présentation de la convocation

Les motifs impérieux de santé

  • Motifs relevant de l’urgence
  • Soins ne pouvant pas être apportés dans le pays en question

Commentaires:

Commentez...