Tunisie : Abir Moussi, agressée et menacée par Seifeddine Makhlouf

C’est reparti ! Quelques heures après avoir reçu l’absolution de la part du président du Parlement, le député d’Al Karama, Seifeddine Makhlouf a repris ses bonnes vieilles habitudes.

Il s’en est pris, ce mercredi 27 janvier 2021 à la présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi en lui arrachant son téléphone alors qu’elle diffusait une vidéo et en la menaçant clairement de ne plus diffuser de vidéos et l’agressant verbalement.

C’est Abir Moussi elle-même, qui a publié, sur sa page Facebook, la vidéo de l’incident filmé par Majdi Boudhina, qui s’est déroulé au sein même de l’hémicycle de l’Assemblée nationale des représentants du peuple.

Cet incident très grave dénote le caractère agressif de Seifeddine Makhlouf qui n’hésite plus à proférer des menaces en direct. « Sois polie, ne filme plus ou la prochaine fois je fracasserai ton portable ! (…) Tu es lâche, moi je n’ai pas eu peur de ton maitre, voleuse, criminelle,… ! », a-t-il notamment lancé au visage d’Abir Moussi.

Et dire qu’hier, après l’octroi de la confiance aux nouveaux ministres proposés par le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, le président du Parlement, Rached Ghannouchi, a condamné « la violence verbale flagrante des députés du bloc démocrate, Anouar Bechahed et Mounira Ayari envers les députés du bloc Al Karama ».

Commentaires:

Commentez...