Salem Labiadh met en doute les facultés mentales de Rached Ghannouchi

Dans un communiqué publié après minuit, la présidence du parlement a condamné la violence verbale commise par certains députés du courant démocratique contre ceux d’Al-Karama.

Sauf que cette décision a fait du bruit notamment du côté du bloc parlementaire. Salem Labiadh, député, pense même que Ghannouchi a perdu certaines capacités mentales.

En effet, dans une déclaration médiatique à Mosaïque FM, il a affirmé que Ghannouchi serait atteint d’Alzheimer et aurait perdu certains capacités mentales. « Il n’est plus apte à diriger le parlement », a-t-il même déclaré.

Au fait, Salem Labiadh, rappelle que Rached Ghannouchi a publié le même communiqué pour condamner les agressions commises par les députés Al-Karama contre ceux d’Attayar, pour relever une contradiction.

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi a condamné vivement « la violence verbale tangible » exercée par les députés du bloc démocratique Anouar Ben Chahed et Mounira Ayari contre plusieurs députés de la coalition al-Karama lors « des incidents regrettables » survenus le 7 décembre dernier au parlement.

Dans une déclaration publiée tard dans la nuit d’hier à l’issue de la séance plénière consacrée au vote de confiance aux ministres proposés dans le cadre du remaniement, il est précisé que cette condamnation « se réfère au rapport d’enquête de l’équipe dont la création a été ordonnée pour déterminer les responsabilités ainsi que sur la base des enregistrements et témoignages disponibles ».

Commentaires:

Commentez...