L’Association des femmes démocrates condamne l’agression de Abir Moussi

L’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a dénoncé l’agression de la présidente du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi par l’élu Seifeddine Makhlouf.

Dans un communiqué, l’ATFD a appelé le ministère public à intervenir qualifiant l’incident de « criminel ».

Rappelons que Makhlouf s’en est pris, ce mercredi 27 janvier 2021 à la présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi en lui arrachant son téléphone alors qu’elle diffusait une vidéo et en la menaçant clairement de ne plus diffuser de vidéos et l’agressant verbalement.

C’est Abir Moussi elle-même, qui a publié, sur sa page Facebook, la vidéo de l’incident filmé par Majdi Boudhina, qui s’est déroulé au sein même de l’hémicycle de l’Assemblée nationale des représentants du peuple.

« Sois polie, ne filme plus ou la prochaine fois je fracasserai ton portable ! (…) Tu es lâche, moi je n’ai pas eu peur de ton maitre, voleuse, criminelle,… ! », a notamment lancé Makhlouf au visage d’Abir Moussi.

Commentaires:

Commentez...