Tunisie : 1200 individus arrêtés lors des mouvements nocturnes

Le vice-président de la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH), Bassem Trifi, a fait savoir que le nombre de détenus en relation avec les récents mouvements de protestation nocturnes a atteint 1200, dont 30% sont des mineurs.

S’exprimant ce lundi 25 janvier 2021 sur Shems fm, il a estimé que la plupart des personnes arrêtées manifestaient pacifiquement et que les actes de sabotage ont été commis par une minorité.

Par ailleurs, il a jugé déraisonnable de traiter les mineurs avec la même violence évoquant des arrestations « arbitraires » et appelant à un procès équitable et à la libération de tous ces détenus à la lumière d’une solution politique.

Dans ce contexte, il a confirmé que les procès accompagnant les arrestations comprenaient plusieurs violations, citant une erreur a niveau de la date de naissance de l’un des mineurs détenus, ce qui a conduit ce dernier à être placé à en prison au lieu d’un centre de rééducation.

Commentaires:

Commentez...