Protocoles sanitaires : Cafetiers et restaurateurs attendaient plus !

La porte-parole du ministère de la Santé et directrice de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE), Nissaf Ben Alaya, a annoncé, samedi, les dispositions et mesures à prendre pour limiter la propagation du coronavirus.

Parmi ces mesures, elle a annoncé le maintien des protocoles sanitaires dans les restaurants et cafés qui seront autorisés à reprendre le travail avec une capacité d’accueil de 30%.

Ils devront toutefois veiller au respect des protocoles sanitaires assurant que tout contrevenant sera sanctionné par la loi et pourra même voir son local fermé immédiatement.

En marge de ces décision, les chambres nationales, des restaurants et des propriétaires de cafés, ont réagi, exprimant leur déception quant à ces mesures sanitaires qui ne comportent pas de solutions concrètes pour sauver ces deux secteurs.

Le vice-président de la chambre nationale des propriétaires de cafés, Sabri Ben Azzouz, a fait savoir, ce lundi 25 janvier 2021, sur les ondes Mosaique fm, que ces mesures ne sont pas rassurantes.

Il a expliqué que la réouverture des cafés à 30% de leurs capacités ne permettra pas le retour au travail de tous les employés, soulignant que cela pourrait conduire à la faillite de 80% des établissements.

De son côté, le président de la chambre nationale des restaurants, Islem Chaabene a exprimé sa déception et a indiqué qu’il s’attendait à ce qu’on annonce plutôt une exemption de certains impôts tels que le paiement de la CNSS ou certaines taxes, et non pas un simple retour avec 30% des capacités d’accueil.

Il a, par ailleurs, critiqué l’absence d’aide de la municipalité de Tunis qui n’a fait aucun effort pour aider les restaurateurs, précisant que contrairement à certaines autres municipalités, celle de Tunis a fait pression sur les restaurateurs pour payer entièrement les taxes.

En l’absence de réponses de la part des autorités concernées, les restaurateurs pourraient descendre protester dans la rue, a-t-il également lancé.

Commentaires:

Commentez...