Vaccin : AstraZeneca et Spoutnik V déposent leurs dossiers en Tunisie

L’accès de la Tunisie au vaccin contre le coronavirus est au cœur du débat. Alors que la Tunisie accuse un grand retard au niveau de l’acquisition des premières doses, elle pourrait cependant bénéficier de cette période pour évaluer les campagnes de vaccination effectuées à l’étranger.

Dr. Riadh Daghfous, directeur général du Centre national de pharmacovigilance, a annoncé dans ce sens que le groupe pharmaceutique AstraZeneca a déposé le dossier de son vaccin en Tunisie. Et d’ajouter également que le dossier du vaccin russe Spoutnik V a été également déposé pour avoir les autorisations nécessaires.

 » Ce sont les experts des différentes structures, et les différentes commissions de contrôle qui vont effectuer les tests nécessaires, normalement d’ici la semaine prochaine ils seront approuvés », a-t-il expliqué lors de son intervention sur Al-Wattania.

Le président du comité chargé du pilotage de la vaccination, Hechmi Louzir, a fait savoir que depuis le lancement des inscriptions sur la plateforme de vaccination anti-covid, 100 mille demandes ont déjà été reçues.

« 100 mille citoyens des différentes régions du pays se sont inscrits sur la plateforme numérique relative à l’organisation de la campagne nationale de vaccination », a-t-il déclaré notant que près de 80 mille citoyens ont effectué leur inscription via les SMS, et 20 mille autres via internet.

Le ministre de la Santé, Faouzi Mehdi, a déclaré que la Tunisie recevra les premières doses de vaccination au profit des professionnels de santé, à partir de février.

Lors d’une conférence de presse organisée le 20 janvier 2021, il a passé en revue les cinq tranches prioritaires dans la distribution du vaccin.

Il a expliqué que les premières doses seront dédiées aux professionnels de la santé. Le reste des lots sera distribué comme suit :

  • 2ème lot : personnes âgées de 60 à 75 ans.
  • 3ème lot : personnes âgées de 18 à 60 ans et souffrant de maladies chroniques et professionnels d’intérêts fondamentaux tels que les forces armées, les agents de transport, les enseignants.
  • 4ème lot : personnes étroitement liées à des individus à risque.
  • 5ème lot: personnes âgées de 15 à 60 ans qui ne souffrent pas de maladies chroniques.

Commentaires:

Commentez...