Tunisie : 80% des cafetiers sous le joug de la faillite

Les cafetiers sont dans une situation critique ! Avec les restrictions imposées depuis le début de la pandémie de coronavirus, la décision d’interdire tables et chaises depuis une dizaine de jours, etc… les cafetiers n’en peuvent plus.

Ils lancent un appel à l’aide via la chambre nationale des propriétaires des cafés. A ce titre, Sadri Ben Azzouz, vice-président de ladite chambre, a révélé, ce vendredi 22 ja,vier 2021, dans une déclaration à Mosaïque FM, que 80% des cafetiers sont en faillite et qu’en cas de prolongation de l’interdiction de s’attabler, des employés vont être licenciés.

Sadri Ben Azzouz a appelé, dans ce sens, le gouvernement à alléger les restrictions imposées aux cafés et réclame la permission de s’attabler avec une capacité d’accueil de 50% tout en appliquant le protocole sanitaire, et ce, afin de sauver les professionnels du secteur de cette situation critique.

Il a tenu à faire remarquer que les cafetiers n’ont pas eu droit à des crédits ou à un rééchelonnement de leurs dettes.

Commentaires:

Commentez...