France : Décès de cinq personnes après avoir reçu le vaccin Pfizer – BioNTech

la France a débuté sa campagne de vaccination contre le coronavirus il y a deux semaines. 139 cas d’effets indésirables « graves ou inattendus » ont été recensés dans ce pays alors que cinq personnes sont décédées après avoir reçu le vaccin Pfizer-BioNTech, selon le ministère Français de la Santé.

Selon la chaine France 3, point commun entre ces personnes décédées : elles avaient toutes plus de 75 ans et elles souffraient de comorbidités, c’est-à-dire la présence d’un ou de plusieurs troubles associés à un trouble ou une maladie primaire comme le diabète.

« Ce sont des personnes qui ont pu décéder dans les jours qui ont suivi la vaccination sans pour autant présenter des signes de réaction allergique suite à la vaccination », a expliqué le ministre français de la Santé, sans donner plus de détails.

En Norvège aussi, dans un communiqué, l’agence de santé publique explique avoir recensé “23 morts associés à la vaccination” contre le Covid-19. “Des effets indésirables courants peuvent avoir contribué à une évolution sévère chez les personnes âgées fragiles”.

La Tunisie était le premier pays africain à autoriser la mise sur le marché du vaccin Pfizer – BioNTECH. Il s’agit d’une autorisation de mise sur le marché exceptionnelle et temporaire d’un an.

L’autorisation a été accordée après l’évaluation du dossier soumis par ce laboratoire, menée par des experts affiliés au Laboratoire national de contrôle des médicaments et au Centre national de pharmacovigilance, ainsi que des experts dans le domaine de la virologie, de la toxicologie, de l’immunologie et des maladies infectieuses.

La Tunisie et les deux laboratoires Pfizer et BioNtech avaient signé, en décembre, un contrat pour l’acquisition du vaccin contre le coronavirus qu’ils ont développé. Les premiers lots seront importés par la Tunisie à partir de mars 2021 après obtention de tous les accords nécessaires.

Commentaires:

Commentez...