Troubles nocturnes : Abir Moussi tire à boulets rouges sur Hichem Mechichi

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a appelé les chefs des autres blocs parlementaires à ajouter un nouveau point à l’ordre du jour de la séance plénière de demain pour interroger le Chef du gouvernement, en tant que ministre par intérim de l’Intérieur, quant aux incidents de sabotage, de vol et de pillage dont la Tunisie a été témoin.

Moussi a également appelé à auditionner Mechichi quant à l’implication d’enfants dans ces troubles nocturnes.

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 18 janvier 2021, elle a fait savoir que Mechichi devrait présenter les données et les détails les plus importants auxquels les unités de sécurité sont parvenues sur les personnes impliquées dans ces opérations.

Par ailleurs, elle a tenu le Chef du gouvernement pour responsable d’atteinte à la sécurité nationale, en raison du limogeage du ministre de l’Intérieur dans des circonstances où la Tunisie connaît un état de grande tension.

Elle a estimé que « depuis que Mechichi a repris les rênes du ministère de l’Intérieur, la Tunisie se dirige vers le chaos ».

Rappelons que selon le ministère de l’Intérieur, 632 personnes, dont un grand nombre de mineurs, ont été arrêtées lors des émeutes nocturnes observées dans diverses régions du pays.

Commentaires:

Commentez...