Kasserine, Ettadhamen, Intilaka … Nouvelle nuit de violence en Tunisie


Pour la quatrième nuit d’affilée, la Tunisie connaît des troubles nocturnes accompagnées d’actes de pillage et de vandalisme.

Dans la nuit de ce lundi 18 janvier, les mêmes quartiers de Ettadhamen, Intilaka, Zahrouni et ceux relevant de plusieurs autres gouvernorats dont notamment Kasserine, Beja et Monastir.

Les forces de l’ordre sont mobilisées dans ces différents quartiers où ils sont entrés en confrontation avec ces jeunes.

Le porte-parole de la direction générale de la sécurité nationale, Walid Hkima, a confirmé que 10 policiers été blessés alors que 630 personnes ont été arrêtées lors des émeutes et des troubles nocturnes enregistrées dans plusieurs régions de la République.

Selon le responsable, des espaces commerciaux, un entrepôt municipal et une agence bancaire ont été pillés. Ce lundi 18 janvier 2021, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayouni, a confirmé que les forces de sécurité nationale et de garde ont répondu efficacement aux tentatives de saisie et de pillage de biens publics et privés lors d’émeutes dans les régions du pays.

Commentaires:

Commentez...