Tunisie : Tension et protestations à Gafsa, Sidi Bouzid et Kasserine

La Tunisie connait actuellement une situation sociale extrêmement délicate. Après une nuit animée par les actes de vandalisme et de pillage, hier samedi, ce dimanche 17 janvier des protestations ont éclaté à Kasserine, Gafsa et Sidi Bouzid.

A Jelma, dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, plusieurs protestataires ont coupé une route principale où les forces de l’ordre ont du intervenir en faisant usage du gaz lacrymogène.

Mêmes images à Gafsa où la tension est montée d’un cran lorsque la municipalité a procédé à la démolition du kiosque anarchique d’une famille démunie. Des affrontements ont eu lieu entre les forces de police et les manifestants.

Le gouvernement de Kasserine connaît également des affrontements entre jeunes protestataires et forces de l’ordre ce dimanche.

La nuit du samedi au dimanche a été cauchemardesque pour nos agents de sécurité. Des dizaines de quartiers populaires dans le Grand-Tunis et dans de nombreux autres gouvernorats ont connu des actes de pillage et des troubles nocturnes simultanés.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayouni, a indiqué que les gardes-nationaux et les forces de sécurité intérieure ont fait échec, samedi soir, à de nombreuses tentatives de vol et de pillage de biens publics et privés.

Commentaires:

Commentez...