Tunisie : Troubles nocturnes et arrestations dans plusieurs régions

Photo d’illustration

La nuit de vendredi 15 à samedi 16 janvier 2021 a été marqué par des troubles nocturnes qui ont été enregistrés dans plusieurs régions comme Sousse, le Kram, Kairouan, Sidi Hassine, Menzel Bourguiba, Siliana, etc…

Huit individus ont été arrêtés dans la soirée de vendredi 15 janvier 2021, à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) pour non respect du couvre-feu et formation d’une bande de malfaiteurs dans le but de dégrader des biens publics et privés.

Ces huit individus sont accusés d’avoir incendié des pneus pour fermer la route menant à Tunis et ont aussi tenté de cambrioler la fourrière municipale. L’intervention des forces de l’ordre a fait avorter leurs plans.

A Sidi Hassine, des échauffourées ont eu lieu à Zahrouni et Sidi Hassine Sijoumi. Le ministère public au tribunal de première instance de Tunis 2 a ordonné aux forces de l’ordre à Sijoumi et Sidi Hassine d’interpeller 14 individus accusés d’avoir participé à des actes de vandalisme.

Seize jeunes hommes ayant participé à des actes de violence perpétrées dans les quartiers du 5 décembre et Mohamed Ali dans l’ouest du Kram, ont également été arrêtés.

Ils ont incendié des pneus et des conteneurs en plastique devant un espace commercial et une recette des finances dans la but de les cambrioler.

Les assaillants ont également jeté des pierres sur des véhicules sécuritaires et privés, avant que les unités de sécurité n’interviennent pour les disperser, en arrêter 16 et saisir des armes blanches dont des couteaux, des épées et des chaînes en fer.

A Sousse, le confinement général et le couvre-feu n’ont pas empêché les troubles nocturnes. Plusieurs quartiers de la ville de Sousse ont connu, dans la soirée de ce vendredi 15 janvier des troubles et des affrontements entre des jeunes et les forces de l’ordre.

D’ailleurs, plusieurs jeunes ont tenté d’attaquer un poste de police sauf que les forces de sécurité sont intervenues à temps. Des pneus ont été incendiés et des routes ont été également coupées pour des raisons jusque-là inconnues.

A Siliana, 9 personnes ont également été interpellées après des affrontements qui ont eu lieu dans plusieurs quartiers de la ville, hier soir. Ils sont accusés d’avoir violé le couvre-feu et d’avoir formé des bandes dans le but de vandaliser les biens d’autrui.

Des affrontements ont eu lieu au cours desquels les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogène.

Commentaires:

Commentez...