L’Algérie partagera ses premiers lots du vaccin russe avec la Tunisie !


L’Algérie vient de se distinguer par un beau geste de solidarité envers la Tunisie. Selon le ministre des Affaires étrangères Othmane Jerandi, ce pays voisin a décidé de partager avec la Tunisie, une partie du vaccin anti-Covid-19 qu’il a décidé d’acquérir de la Russie pour entamer la vaccination de masse.

En effet, reçu, hier mercredi 13 janvier par le chef de l’Etat, Othmane Jerandi a annoncé que l’Algérie a décidé de partager les premiers lots de vaccin russe avec la Tunisie, en signe de solidarité.

« Le ministre algérien des Affaires étrangères m’a assuré que son pays n’a pas encore reçu ledit vaccin. Toutefois, il m’a assuré que dès la réception des premiers lots, ces derniers seront partagés avec la Tunisie », a-t-il expliqué.

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, mercredi, au Palais de Carthage, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi, dans le cadre de son souci de fournir aux Tunisiens le vaccin Covid-19, le plus rapidement possible, et de limiter la contagion et de réduire le nombre de décès.

Le chef de l’Etat a, à cette occasion, souligné la nécessité de tout mettre en œuvre pour préserver la santé des Tunisiens, invitant le ministre des Affaires étrangères à multiplier les contacts avec ses homologues pour que la Tunisie puisse obtenir le vaccin dans les plus brefs délais.

Le ministre de la Santé, Faouzi Mahdi, a déclaré que la Tunisie est sur le point de lancer des négociations officielle avec la partie russe pour acquérir le vaccin « Sputnik V ».

Lors d’une conférence de presse, le ministre a assuré la Russie s’est engagée à fournir à la Tunisie un premier lot de ce vaccin à la fin de ce mois.

En réponse à une question sur la quantité de vaccins qui sera fournie, Mahdi a indiqué qu’une réunion à distance se tiendra avec les responsables russes pour discuter de ce point et des mesures techniques afin d’obtenir le vaccin dans les meilleurs délais.

Commentaires:

Commentez...