Tunisie – Coronavirus : Le secteur privé participera à la distribution du vaccin

La vaccination contre le Coronavirus a été au centre d’une séance de travail organisée, ce vendredi 8 janvier 2021, au siège du ministère de la Santé sous la tutelle du ministre Faouzi Mahdi et en présence de représentants des structures du secteur privé.

Selon un communiqué du ministère de la Santé, ont pris part à cette réunion le président de la fédération nationale de la santé, Tarek Naïefer, le président de la Chambre nationale des cliniques privées, Boubaker Zkhama et la présidente de la Chambre syndicale nationale de l’industrie pharmaceutique, Sarah Masmoudi.

La séance a été consacrer à l’étude les moyens d’impliquer le secteur privé de la santé dans la réussite de la stratégie nationale de vaccination contre le Coronavirus.

Stratégie de vaccination

Une stratégie a été développée afin de réduire le nombre de décès, préserver les capacités hospitalières, protéger les cadres médicaux et paramédicaux et réduire les répercussions sociales, économiques et psychologiques de cette épidémie, annonçait le ministère de la santé.

Il a expliqué que la vaccination sera gratuite et volontaire, ajoutant que la Tunisie recevra, en premier lieu, deux millions de doses. « Nous sommes en train de négocier avec des laboratoires internationaux pour obtenir des quantités supplémentaires afin de vacciner 50% des Tunisiens », note Mahdi.

Il a déclaré que des comités régionaux seront formés sous la supervision des gouverneurs et qu’un centre régional de vaccination sera créé dans chaque gouvernorat. Ce centre accueillera les citoyens 7 jours/7. Des centres de vaccinations seront également créés centre dans les délégations.

Le ministre a affirmé que le processus de sécurisation des itinéraires de vaccination sera assuré par les ministères de l’Intérieur et de la Défense.

Aussi, un système d’information permettant d’enregistrer les citoyens souhaitant recevoir le vaccin sera développé. Des volontaires de la société civile seront appelés à contribuer et à faciliter les opérations de vaccination, a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...