Tunisie – Coronavirus : La situation risque de s’aggraver dans les trois prochaines semaines

La situation est devenue critique, comme ne cessent de le répéter depuis quelques jours, les membres de la commission scientifique de lutte contre la Covid-19.

L’explosion du nombre de nouvelles contaminations et de décès, rendent, selon eux qui ne cessent de tirer la sonnette d’alarme, la situation épidémiologique critique.

Les membres de la commission scientifique de lutte contre la Covid-19 vont plus loin en évoquant même l’éventualité d’un reconfinement général. Et pour cause, la principale raison du rebond épidémique n’est autre que le relâchement en matière de respect des gestes barrières et des mesures de prévention.

Un relâchement et une nonchalance, pointés du doigt par Dr. Samir Abdelmoumen, membre de ladite commission. Mais selon lui, les citoyens ne sont pas les seuls responsables. Il y a aussi le manque de fermeté de la part des autorités concernées quant à l’application des restrictions.

« La Tunisie paye le prix fort de la nonchalance de son peuple, le relâchement dans les décisions, le manque de fermeté et l’absence de sanctions », lance le médecin urgentiste dans un post publié sur sa page Facebook.

Et d’ajouter que la situation risque de s’aggraver dans les trois prochaines semaines. « On va le regretter encore plus dans les trois prochaines semaines », a-t-il laissé entendre.

Commentaires:

Commentez...