Ghariani : « Abir Moussi est tombée dans l’extrémisme »

Le nouveau conseiller du président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) Mohamed Ghariani a tiré à boulets rouges sur la présidente du Parti Destourien Libre Abir Moussi. En effet lors de son intervention sur la radio nationale, Mohamed Ghariani n’a pas mâché ses mots en évoquant son ancienne alliée.

Interrogée au sujet des relations qu’entretiennent Ghannouchi et Abir Moussi, Ghariani, a estimé que le chef de l’ARP n’a aucun problème avec la présidente du PDL et que cette dernière est tombée malheureusement dans l’extrémisme et dans le fanatisme.

« Abir Moussi doit en finir avec cette situation d’individualisme et doit s’inscrire dans la mouvance nationale visant à aboutir à la réconciliation », a-t-il expliqué, ajoutant que Rached Ghannouchi tend sa main à tout le monde et qu’il était obligatoire de tourner la page.

Evoquant sa mission au cabinet de Ghannouchi, il a affirmé qu’il est appelé à encourager la réconciliation nationale et à réintégrer les Rcdistes dans la vie politique.

L’ex secrétaire général du RCD dissous Mohamed Ghariani a été nommé en tant que nouveau conseiller du chef de l’ARP Rached Ghannouchi, chargé du dossier de justice transitionnelle et la réconciliation nationale.

Critiqué pour avoir opté pour un ex-RCDiste, le chef du parlement Rached Ghannouchi a affirmé que seule la réconciliation et le dialogue doivent primer en Tunisie. « Ghariani a déjà demandé pardon au peuple tunisien et ne s’est pas vanté de son passé », a-t-il insisté, assurant qu’il était temps « d’ouvrir les portes aux bonnes personnes ».

« D’autres pays ont essayé la vengeance, ils ont échoué, nous devons s’initier de l’expérience de l’Afrique du Sud », a-t-il ajouté.

Rappelons dans ce contexte que plusieurs députés dont notamment Mongi Rahoui et Abir Moussi ont fustigé le choix de placer Mohamed Ghariani au cabinet de Rached Ghannouchi.

Le nouveau conseiller auprès du cabinet du président de l’ARP, Rached Ghannouchi, chargé de la justice transitionnelle et de la réconciliation nationale Mohamed Ghariani, avait démissionné de Tahya Tounes.

Commentaires:

Commentez...