Kais Saied : « Il faut vacciner le système politique tunisien »


Dans son discours à l’occasion de la nouvelle année administrative, le chef de l’Etat Kais Saied n’a pas omis d’adresser des messages politiques, mais aussi de faire le bilan politique de 2020.

Kais Saied a reconnu que 2020 était une année difficile pour tous les Tunisiens notamment en raison des querelles politiques et parlementaires, mais aussi à cause des crises sanitaire et économique.

Il a rappelé dans ce sens que ces conditions ne lui ont pas permis de présenter ses initiatives législatives portant sur la prise en charge des familles des martyrs de la révolution et des forces armées et sur la réconciliation fiscale.

Evoquant la crise politique, le président de la République a estimé nécessaire de « vacciner le système politique à l’aide d’un vaccin qui n’est pas importé, pour qu’il puisse mener à la concrétisation des aspirations de la révolution ».

Evoquant aussi sa décision d’accepter de superviser le dialogue national, il a promis que ce dernier ne sera en aucun cas semblable aux dialogues nationaux déjà tenus.

Commentaires:

Commentez...