Culture : Un collectif de soutien pour l’Acropolium de Carthage

Un collectif de soutien à l’Acropolium de Carthage vient de voir le jour et espère intervenir en soutien à la continuité de l’initiative culturelle de Mustapha El Okby.

Ce collectif est né alors que des menaces pèsent sur l’Acropolium. En effet, les pouvoirs publics tentent de renvoyer sine die El Okby afin de récupérer la basilique qui sert d’écrin depuis trente ans au projet culturel de l’Acropolium.

C’est au nom du régime de la concession et sans apporter aucune explication que les pouvoirs publics voudraient déloger El Okby et anéantir le premier projet de partenariat public-privé en Tunisie.

Il est à noter que ni El Okby ni le collectif qui le soutient ne rejettent la décision des autorités. C’est toutefois la précipitation avec laquelle la fin de la concession est envisagée qui est remise en question.

Ainsi, la position que défend ce collectif est toute simple : la passation doit se faire de manière à ce que la transition soit transparente et soucieuse des intérêts de tous.

Mustapha El Okby

Une mise à l’écart immédiate de Mustapha El Okby reviendrait en effet à mettre dix familles en grande difficulté. Cette transition doit être harmonieuse et ne pas prendre la forme d’une punition expéditive et sans cause d’un homme de culture qui ne peut en aucun cas être traité comme le concessionnaire d’un vulgaire kiosque sur la voie publique.

L’Acropolium est un projet culturel reconnu et ne peut en aucun cas être torpillé sans autre forme de procès.

Le collectif de soutien à l’Acropolium de Carthage est par ailleurs en passe de mettre en place plusieurs actions pour sensibiliser le public et les autorités à la singularité de la situation et au devoir de reconnaissance envers Mustapha El Okby.

Commentaires:

Commentez...