JCC 2020 – Une exposition de photos des 30 éditions passées

JCC 2020 - Exposition de photos
L’acteur Raouf Ben Amor et la productrice Dorra Bouchoucha aux JCC 1980

Il y a deux ans, pour sa 40ème édition, le Festival International du Film du Caire avait organisé une belle exposition, où il y avait les affiches, les catalogues, les programmes, des photos de toutes les sessions précédentes, quelques anciens trophées…, et je m’étais posée la question de savoir si les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) disposaient de telles archives :

« Est-ce que les JCC ont de telles archives ? Ce festival possède-t-il tous les catalogues des éditions passées ? Garde-t-il les anciennes correspondances ? Et toutes les affiches de ces précédentes éditions ? Rien n’est moins sûr, mais il serait temps de penser à rassembler toutes ces archives et souvenirs, et de penser peut-être à organiser une belle exposition pour le 60eme anniversaire ! »

La réponse est venue dernièrement lors de l’édition 2020 des JCC, qui a été exceptionnelle : à cause de la pandémie du coronavirus, il avait été décidé de supprimer les compétitions et de faire une pause pour réfléchir aux « JCC, hier, aujourd’hui et demain ». Un forum sur ce même thème a d’ailleurs été organisé, précédé par quatre panels sur :

  • Industrie, marché et diffusion des films ;
  • Le rayonnement du festival ;
  • Archives, promotion du patrimoine et réception critique ;
  • Le devenir des JCC.

Parmi les divers problèmes et lacunes recensés, l’amer constat qui a été fait est que les JCC n’ont pas d’archives. Ce qui n’est d’ailleurs pas une surprise puisqu’avant 2018, les JCC n’avaient même pas un siège. Ce n’est qu’à l’ouverture de la Cité de la Culture que les JCC ont pu avoir leurs propres bureaux.

Pendant 30 sessions, des milliers de photos des invités, du public, des débats et des diverses cérémonies ont été prises. Parmi ces invités, des personnalités qui ont fait l’histoire du cinéma en général et des cinémas arabo-africains. Ces photos sont éparpillées ici et là et on n’a pas pensé à les collecter, ni à les inventorier, ni même à les exploiter pour des expositions, des livres ou même pour les mettre à la disposition des chercheurs, cinéastes, critiques, sociologues ou historiens. Ces photos constituent pourtant un véritable patrimoine culturel tunisien et même africain. A chaque édition, il y a aussi des catalogues, programmes, invitations, des bulletins, des articles de presse…

Depuis environ six mois, un groupe de personnes, avec à leur tête Mme Sayida Bourguiba, a été chargé de commencer à collecter les archives des JCC : photographies, correspondance, catalogues, programmes… Il a fallu pour cela demander leur aide aux Archives nationales, à la Bibliothèque Nationale, au Centre de Documentation Nationale, à la TAP, la Cinémathèque Tunisienne et même à des particuliers.

Même si ce travail de collecte n’en est qu’à ses début, une belle exposition de photos et de coupures de journaux a été organisée à la cité de la culture pendant les JCC.

Une exposition de photos en trois parties :

  • Des photos accrochées aux murs, certaines datées et d’autres pas. On y voit surtout des invités des JCC au fil des années:
JCC 2020 - Exposition de photos
L’actrice égyptienne Souad Hosny lors des JCC 1970
JCC 2020 - Exposition de photos
Le critique égyptien Samir Farid, les deux acteurs Samiha Ayoub et Mahmoud Morsi aux JCC 1970
JCC 2020 Exposition de photos
JCC 1976 – Les réalisateurs et producteurs tunisiens Nejib Ayed, Brahim Babai et Ahmed Bahaeddine Attia.
JCC 2020 Exposition de photos
JCC 1978 – L’actrice égyptienne Faten Hamama est la première femme à présider le jury des JCC.
JCC 2020 Exposition de photos
Hamadi Essid, Directeur de la 7ème Session des JCC 1978, avec Faten Hamama et Youssef Chahine.
  • De grands panneaux, un par édition. Sur chaque panneau, on trouve l’affiche de l’édition en question, des coupures de journaux y afférent, des photos et le film qui a remporté le Tanit d’Or cette année-là.
JCC 2020 Exposition de photos
De grands panneaux, un par édition.
JCC 2020 Exposition de photos
JCC 1966 – Tanit d’Or « la Noire de.. » de Ousmane Sembène.
JCC 2020 Exposition de photos
JCC 1986 – Tanit d’Or pour « L’homme de cendres » de Nouri Bouzid
JCC 2020 Exposition de photos
JCC 1990 – Tanit d’Or pour « Halfaouine, l’enfant des terrasses » de Férid Boughdir.
JCC 2020 Exposition de photos
JCC 2010 – Tanit d’Or pour le film égyptien « Microphone » d’Ahmed Abdalla
  • Des vidéos, qui montrent le public devant les salles de cinéma, des extraits des cérémonies…

JCC 2020 Exposition de photos

JCC 2020 Exposition de photos

Peut-on espérer que pour le 60ème anniversaire des JCC, qui aura donc lieu en 2026, les JCC pourront organiser un nouveau forum, mais pour présenter le travail accompli et dire que ses archives sont enfin rassemblées et en lieu sûr et que les films tunisiens anciens sont enfin restaurés?

Neïla Driss

Commentaires:

Commentez...