Qu’en pense le comité scientifique ! Les préparatifs pour les célébrations du nouvel an vont bon train

A l’heure où la propagation du coronavirus ne faiblit pas, certains s’activent déjà à préparer les célébrations du nouvel an au détriment de la situation épidémiologique et des recommandations du comité scientifique de lutte contre le coronavirus.

Comment expliquer alors que certains représentants officiels puissent déclarer sans détour le contraire de ce qui a été recommandé !

Il faut rappeler que lundi dernier, une réunion d’urgence du comité scientifique de lutte contre le coronavirus, s’est tenue et a été couronnée par l’élaboration d’une série de propositions dans le but d’assurer une meilleure protection de la santé des citoyens notamment à l’approche de la fête de fin d’année.

Ces propositions recommandent notamment la prolongation de trois semaines du couvre-feu, l’interdiction des soirées privées et publiques y compris les fêtes de fin d’année et de la circulation entre les gouvernorats.

Or, il a été étonnant de constater que certains officiels font fi de ces recommandations. Comment expliquer alors l’intervention du représentant régional du tourisme à Jendouba, Aissa Marouani, sur les ondes de Jawhara fm, ce lundi 28 décembre 2020.

Il a d’abord confirmé que les unités hôtelières situées dans la zone touristique de Tabarka – Ain Darham ont enregistré une reprise de l’activité avec les vacances scolaires et universitaires et fait savoir que le taux de réservation et d’occupation des chambres a atteint 50%. Il a également noté que les préparatifs pour les célébrations du nouvel an se poursuivent.

Tout va à l’encontre des recommandations du comité scientifique de lutte contre le coronavirus !

Commentaires:

Commentez...