Passeport spécial accordé à Makhlouf : Le PDL menace de recourir à la justice

Capture d’écran

Le chef du bloc parlementaire d’Al-Karama Seifeddine Makhlouf a diffusé, hier dimanche 27 décembre, une vidéo Facebook depuis la Suisse où il est actuellement en mission parlementaire.

En effet, Seifeddine Makhlouf s’est déplacé en Suisse en tant que président de la commission parlementaire des blessés et des martyrs de la révolution, pour participer aux travaux d’une association au sujet de la justice transitionnelle, comme il le confirme. Sauf que Makhlouf, comme d’habitude, a créé la polémique en montrant un passeport spécial, celui qui est aux couleurs rouge bordeaux. Ce passeport est délivré aux représentants gouvernementaux pour faciliter leurs missions à l’étranger, il ne s’agit pas du passeport diplomatique.

Qui a accordé ce passeport à Makhlouf et dans quel objectif ? En tout cas le bloc du Parti Destourien Libre a annoncé que Abir Moussi a adressée une correspondance au président du Parlement Rached Ghannouchi, dans laquelle elle demande des éclaircissements concernant ce sujet.

Le parti affirme que cette décision n’a pas été présentée au bureau de l’ARP comme l’exige le règlement intérieur du Parlement. Le PDL menace dans ce sens de recourir à la justice pour déterminer les responsabilités dans cette affaire.

Les passeports spéciaux sont délivrés à titre provisoire par le ministre de l’intérieur et doivent être restitués au ministère de l’intérieur après la fin de chaque mission. Ces documents d’identité permettent à leur détenteur d’entrer dans un pays étranger sans visa.

Commentaires:

Commentez...