« La présence sécuritaire sera renforcée autour des services d’urgence », assure le ministère de la Santé

Le ministère de la santé a affirmé son engagement à coordonner avec le ministère de l’intérieur pour sécuriser les établissements hospitaliers et multiplier les patrouilles devant les services d’urgence, afin de protéger les employés, et d’assurer le bon fonctionnement des hôpitaux.

Cette mesure intervient à la suite de l’agression de plusieurs cadres médicaux, dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 décembre 2020, à l’Institut national de neurologie Mongi-Ben Hamida, à Tunis.

Dans le même contexte, le ministère a exprimé sa « ferme condamnation de cet acte criminel », exprimant sa pleine solidarité avec les victimes de cette attaque odieuse.

Et d’affirmer son intention de « poursuivre les auteurs de l’agression en justice ».

Commentaires:

Commentez...