Samir Abdelmoumen: « La nouvelle souche du coronavirus mettra à mal nos hôpitaux en quatre jours »

Malgré des caractéristiques similaires à la souche d’origine, la nouvelle variante du coronavirus inquiète tant les experts que les citoyens.

La rapidité de sa propagation a isolé le Royaume-Uni du monde. La Tunisie, jusque là épargnée, risque de grosses pertes en cas d’apparition de cette nouvelle souche.

Le médecin urgentiste, Samir Abdelmoumen a mis en garde contre le danger qu’elle entraînerait si elle arrive en Tunisie.

« Si cette souche entre en Tunisie, tous les hôpitaux seront remplis en quatre jours », déclare-t-il.

« La Tunisie n’a pas les moyens des grands pays et les hôpitaux atteindront leur capacité maximale dans les quatre jours suivant la propagation de la nouvelle souche, d’autant plus que le taux d’infection dépasse 70% ».

Concernant les contaminations en Tunisie, Abdelmoumen a indiqué que certain citoyens ont été contaminés pour la deuxième fois en l’espace de 2 mois.

S’exprimant hier sur la chaîne Al Watania 1, il a fait savoir qu’un certain nombre de citoyens ont contracté le virus deux fois en 60 jours.

Le nombre de ces patients n’est pas élevé, rassure-t-il, ajoutant leurs symptômes sont différents entre les deux contaminations.

Commentaires:

Commentez...