Documents détruits à l’ANGED : Un syndicaliste de l’agence dément

Le député du Courant démocratique Noomen El Euch, a alerté, l’opinion publique et appelé le ministère public à intervenir d’urgence suite à l’information selon laquelle des documents importants de l’Agence nationale de gestion des déchets du ministère des Affaires locales et de l’Environnement sont en cours de destruction.

Selon lui, ces documents représentent des preuves sérieuses de crimes et d’abus liés aux dossiers environnementaux.

Or, Chokri Ferchichi, employé à ladite agence et membre de l’UGTT, a démenti, ce mercredi 23 décembre 2020, dans une déclaration à Mosaique fm, cette information, réfutant ainsi les propos de Noomen El Euch et niant toute tentative de destruction de documents pouvant avoir un rapport avec l’affaire des déchets importés d’Italie.

Rappelons que sur fond de l’affaire des déchets importés, le chef du gouvernement Hichem Mechichi a ordonné un audit approfondi au sein du ministère des Affaires locales et de l’environnement.

Cette décision intervient suite à une réunion de haut niveau avec les responsables des services d’audit et de contrôle publics. Cet audit concernera également tous les établissements rattachés au département précité et qui s’activent dans le secteur de l’environnement.

24 heures plus tôt, un mandat de dépôt a été émis à l’encontre du ministre des Affaires locales et de l’environnement limogé sur fond de l’affaire des déchets importés.

Peu après sept autres mandats ont été émis à l’encontre de plusieurs autres hauts-responsables toujours dans le cadre de ce lourd dossier de corruption.

Commentaires:

Commentez...