Que sait-on de la nouvelle souche du coronavirus ?

Que sait-on de la nouvelle souche du coronavirus qui vient de faire son apparition au Royaume-Uni ? Beaucoup plus contagieuse que les autres, elle inquiète les épidémiologistes et a, dans l’immédiat, amené plusieurs pays à suspendre les vols à destination et en provenance du Royaume-Uni.

La confirmation de la contagiosité de cette souche a convaincu les autorités britanniques de décréter un reconfinement de Londres et d’une partie de l’Angleterre alors que plusieurs pays européens nt annoncé la suspension de leurs liaisons aériennes avec le Royaume-Uni.

Toutefois, selon les experts de l’Union européenne, les vaccins actuels contre la Covid-19 restent efficaces face à la nouvelle variante. Par mesure de prudence, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a appelé ses membres en Europe à renforcer leurs contrôles.

Selon le conseiller scientifique du gouvernement britannique, Patrick Vallance, cette nouvelle variante du SRAS-CoV-2, en plus de se propager rapidement, pourrait devenir la forme « dominante ». Elle serait apparue mi-septembre à Londres ou dans le Kent (sud-est).

Pour autant, « rien n’indique pour le moment que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé ou qu’elle affecte les vaccins et les traitements, mais des travaux urgents sont en cours pour confirmer cela », selon le médecin-chef de l’Angleterre, Chris Whitty.

La nouvelle souche porte notamment une mutation, nommée N501Y, dans la protéine de la « spicule » du coronavirus, la pointe qui se trouve à sa surface et lui permet de s’attacher aux cellules humaines pour les pénétrer.

Selon le Dr Julian Tang, de l’Université de Leicester, « cette mutation N501Y circulait déjà sporadiquement bien plus tôt cette année en dehors du Royaume-Uni, en Australie en juin-juillet, aux États-Unis en juillet et au Brésil en avril ».

De son côté, le directeur de l’Institut Pasteur, Hechmi Louzir a tenu à rassurer les Tunisiens en signalant que généralement, « tous les virus subissent des mutations qui peuvent déboucher sur une nouvelle variante et c’est le cas, de la nouvelle variante de la Covid-19 découverte au Royaume-Uni ».

S’exprimant sur les ondes d’Express FM, il a souligné que cette nouvelle variante était suivie par les chercheurs, et qu’elle ne rend pas le vaccin inefficace.

Commentaires:

Commentez...