Tunisie : Don allemand de 98 MD pour développer l’hydrogène vert

L’Allemagne va accorder un don de 30 millions d’euros, soit l’équivalent de 98 millions de dinars à la Tunisie pour développer le marché de l’hydrogène vert.

Ce don sera accordé en vertu d’un mémorandum d’entente signé ce mardi 15 décembre 2020, portant sur la mise en place d’une alliance tuniso-allemande de l’hydrogène vert (Power-to-X), rapporte l’agence TAP.

Selon ce mémorandum signé par la ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Saloua Sghaier et le secrétaire d’Etat parlementaire au ministère allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ), Norbet Barthle, il s’agira, pour la Tunisie, de développer le marché de l’hydrogène vert.

L’hydrogène vert, produit principalement par électrolyse de l’eau à partir d’électricité renouvelable, représente un des leviers d’avenir pour accélérer la transition vers la neutralité carbone.

En d’autres termes l’hydrogène vert ou « hydrogène propre » désigne le dihydrogène produit à partir d’énergie renouvelable par le processus d’éléctrolyse. Aujourd’hui l’hydrogène produit par éléctrolyse ne représente que 4% de l’hydrogène utilisé alors que l’Europe en consomme 8,8 mégatonnes par an.

Disposant d’un grand potentiel pour devenir un producteur d’hydrogène vert, compte tenu de ses ressources abondantes en énergies renouvelables, la Tunisie sera en mesure, à travers cet accord de réduire davantage les émissions industrielles de gaz à effet de serre mais aussi de réussir sa transition énergétique.

Produit à partir des énergies renouvelables, l’hydrogène vert permet le stockage à long terme de l’énergie, contrairement, aux autres sources d’énergie conventionnelle qui ne sont pas stockables.

Selon la ministre, Saloua Sghaier, le marché de l’hydrogène vert constitue un créneau émergent en Europe, pour lequel la Tunisie, cherche à se positionner, eu égard de ses ressources renouvelables abondantes.

Selon Norbet Barthle, cet accord devrait permettre de développer l’industrie tunisienne de l’hydrogène vert en Tunisie, mais aussi de l’exporter vers l’Europe, notamment, l’Allemagne.

Commentaires:

Commentez...