Normalisation entre le Maroc et Israël : « Ce n’est pas le choix de la Tunisie », répond Mechichi

En visite officielle en France, le chef du gouvernement Hichem Mechichi s’est exprimé sur France 24 pour évoquer certains sujets sensibles, dont notamment une éventuelle normalisation avec Israël.

En effet, interrogé à propos de la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, Mechichi estime que chaque pays est libre de ses choix, mais que ce n’est pas celui de la Tunisie.

« Je n’ai pas eu d’écho de pressions de la part de l’administration Trump pour suivre la voie du Maroc et des Émirats », a-t-il encore expliqué. Jeudi dernier, Donald Trump avait annoncé que le Maroc allait normaliser ses relations avec Israël, et que les États-Unis reconnaissaient la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental. Le Maroc a qualifié de « prise de position historique » la décision de Washington.

Sur un autre volet, Hichem Mechichi a également exhorté Paris à accroître les investissements dans son pays, déclarant que la Tunisie a besoin de 5 milliards d’euros pour combler son déficit.

D’autre part, le chef du gouvernement a affirmé que la Tunisie est disposée à recevoir les Tunisiens que la France veut expulser de son territoire en raison de leurs liens supposés avec des mouvances radicales, expliquant que tout ressortissant se trouvant illégalement sur le territoire français, ou « constituant une menace » pour les Français, a vocation à rentrer « chez lui ». Il se dit aussi confiant dans la capacité de la Tunisie à éviter que cela puisse constituer une source de danger pour le pays.

Commentaires:

Commentez...