Motion antiterrorisme : « L’annulation de la plénière, un tournant dans l’histoire de la Tunisie », dénonce Moussi

La présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a vivement critiqué l’annulation de la séance plénière consacrée à l’examen d’un projet de motion qui condamne le blanchiment du terrorisme et appelle au démantèlement de son système de financement.

Elle a considéré cela comme un tournant dans l’histoire de la Tunisie et du Parlement.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, elle a accusé les députés qui n’ont pas assisté à la session de s’être « enfuis » pour empêcher la session de se tenir.

Moussi a adressé un appel au Chef du gouvernement Hichem Mechichi, lui expliquant que la coalition au pouvoir qui le soutient ne veut pas condamner le terrorisme et resserrer le contrôle sur le financement externe des partis.

Par ailleurs, la députée a souligné que le PDL annoncera ce soir des mouvements de protestation à cet effet.

Dans le même contexte, le dirigeant du mouvement Ennahdha, Imed Khemiri, a commenté l’annulation de la session plénière de ce mardi, estimant qu’elle marque la fin de la falsification et de l’utilisation anarchique de l’article 141 par le parti de Moussi.

Et d’ajouter que les députés ne peuvent pas s’engager dans la falsification dirigée par le PDL et dans les projets de règlement de comptes similaires « qui n’ont rien à voir avec les priorités des Tunisiens ».

Commentaires:

Commentez...