A la veille des JCC : Honorer la mémoire de Nejib Ayed

La nouvelle édition des Journées cinématographiques de Carthage promet d’être rétrospective.

Du 18 au 25 décembre, les cinéphiles auront rendez-vous avec les films qui ont fait l’histoire du festival et aussi de très nombreuses nouveautés.

Un être nous manquera beaucoup durant cette semaine de festival. Comment en effet ne pas avoir une pensée recueillie à la mémoire de Nejib Ayed, ancien directeur du festival, trop tôt parti ?

Nejib Ayed aura été de tous les combats de la cinéphilie durant quasiment cinq décennies. Animateur de ciné-club, producteur de films, stratège du développement cinématographique et directeur des JCC, Nejib Ayed aura marqué son époque et pleinement participé à l’essor du cinéma tunisien.

Arraché à l’affection des siens, il manque à tous les cinéphiles et sera dans tous les esprits. Cette session 2020 est aussi un hommage à ce militant de toujours. Et il le mérite amplement.

Commentaires:

Commentez...