Tunisie : Un mort et 53 blessés dans les affrontements à Ain Skhouna

Les heurts entre deux « tribus » dans le Sud du pays a couté la vie à un citoyen, en plus de plus de 50 blessures. Les renforts sécuritaires ont été dépêchés sur place pour éviter toute escalade d’une situation déjà délicate.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la mort de l’un des blessés dans les affrontements qui se sont produits dans la région de Ain Skhouna entre des habitants de Douz (gouvernorat de Kébili) et Béni Khedech (gouvenorat de Médenine).

Dans un communiqué publié dimanche 13 décembre 2020, le ministère a confirmé que 53 personnes ont été blessées dans ces affrontements dus à un « différend foncier » entre les habitants des deux régions. Les blessés ont été transférés dans les hôpitaux de Matmata, Béni Khedech, Gabès et Médenine.

Des unités de la Garde nationale sont intervenues pour régler ce différend avec le soutien d’unités de l’armée nationale, selon le texte du communiqué qui ajoute que le Chef du gouvernement a autorisé la création d’une cellule de suivi en coordination avec les intérêts du ministère de la Défense nationale.

Commentaires:

Commentez...