Les cinés de banlieue : Rex, Azur et Casino

Toutes les banlieues de Tunis avaient leur salle de cinéma. La présence de ces salles démontre le caractère matriciel du cinéma en tant que loisir surtout durant les années cinquante et soixante.

En banlieue ouest, le Bardo avait son Ciné-Vox alors que toutes les localités de la banlieue sud avaient aussi leur cinéma: le Ciné-Azur à Ezzahra, le Maxula à Radès, l’Oriental, le Colisée et l’Empire à Hammam-lif.

Côté nord, le Rex et le Vog rayonnaient sur la Goulette et le Kram. Cette dernière salle vient d’être reprise par le cinéaste Moncef Dhouib qui y a créé un complexe culturel polyvalent incluant le cinéma.

C’est également le cas pour l’ancien Ciné-Carthage repris sous le nouveau nom Mad’Art par Moncef Saiem et Raja Ben Ammar.

Plus loin, à la Marsa, le cinéma Le Casino a disparu depuis belle lurette et a été remplacé par le Zéphir de Brahim Letaief. Toujours à la Marsa, la localité de Bhar Lazreg dispose aussi d’un cinéma grâce à la station d’art B7L9 de la Fondation Kamel Lazaar.

Notons aussi la disparition de la salle Safsaf qui a longtemps été le seul cinéma de l’Ariana. Enfin, El Manar est le seul quartier qui dispose d’une salle de cinéma dans cette région de Tunis. Récemment, les multiplex Pathé sont par ailleurs venus renforcer l’offre cinématographique.

Commentaires:

Commentez...