Enseignement : Les surveillants boycottent la semaine bloquée

En signe de protestation, les surveillants et surveillants généraux boycotteront la semaine bloquée qui débute ce lundi 14 décembre 2020. Cette décision concerne tous les établissements scolaire de la République (écoles, collèges, lycées).

La fédération générale des surveillants et surveillants généraux, qui a décidé ce boycott, a également appelé à ne pas encadrer des élèves en cas de non-respect du protocole sanitaire lié à la prévention du Coronavirus.

Par ailleurs, elle a accusé le ministère de l’Education d’avoir négligé l’application du protocole sanitaire, appelant ses affiliés à observer les mouvements de protestations quotidiens de 9h à 11h.

Rappelons qu’un sit-in est observé, depuis deux semaines, par le bureau exécutif de la fédération générale des surveillants et surveillants généraux au siège du ministère de l’Education pour l’activation de la convention signée entre les deux parties, portant notamment sur des primes et l’intégration des surveillants contractuels.

A partir de ce lundi, la semaine bloquée des examens du premier trimestre est lancée. Il s’agit des examens écrits pour les élèves du primaire et des examens de synthèse pour les collégiens et lycéens. Des épreuves qui se poursuivront pour une période comprise entre une semaine et 10 jours

Le système de groupes adopté depuis la rentrée scolaire sera maintenu pour prévenir la propagation du Coronavirus pour tous les niveaux d’enseignement, rassure le ministère de l’Education.

Commentaires:

Commentez...