Quand Laayouni s’empare du siège de la LTDH pour l’accorder à une association coranique !

Fidèle à ses habitudes, Laayouni n’en fait qu’à sa guise.

Plusieurs organisations, dont la ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), ont dénoncé « la prise d’assaut » effectuée par le maire du Kram sur le siège de l’ONG situé dans la banlieue nord.

Cinq partis politiques ont également confirmé que le maire du Kram, Fathi Laayouni, a forcé le siège de la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) dans la banlieue nord et s’était emparé de son matériel, dénonçant une pratique dangereuse.

Le Mouvement populaire, le parti des socialistes démocrates, le Parti des travailleurs, le Parti de la Tunisie en avant et El Kotb ont expliqué dans un communiqué commun publié hier samedi, que Laayouni a exploité des agents de l’État et des employés de la municipalité, a remplacé les serrures et a changé le panneau du LTDH par celui d’une association coranique.

Ces partis ont estimé que ce que le maire du Kram a fait est « un nouvel épisode de la conspiration des Frères musulmans contre la ligue qui adopte des valeurs s’opposant à leurs objectifs de sabotage et d’obscurantisme ».

Rappelons que la section Tunis-nord de la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’Homme (LTDH), a dénoncé l’entrée de force du maire du Kram dans ses locaux.

« En présence d’un huissier, tout ce qui se trouvait dans les locaux a été transporté vers une destination inconnue », dénonce-t-elle.

Posted by ‎الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان الصفحة الرسمية Ltdh‎ on Saturday, 12 December 2020

Commentaires:

Commentez...