Transport des ouvriers agricoles : Aswat Nisaa accuse le gouvernement de « nonchalance »

L’accident meurtrier qui a causé la mort de deux personnes et fait plusieurs blessés dont des ouvrières agricoles, hier, jeudi 10 décembre 2020 à Menzel Chaker dans le gouvernorat de Sfax, remet sur le tapis le problème du transport des travailleurs agricoles.

Et pourtant, une loi existe dans ce sens. Il s’agit de la loi n°51 de 2019 relative à la création d’une catégorie de transport des travailleurs agricoles. Cette loi revendique la mobilisation des ressources nécessaire à ce type de transport pour protéger les travailleurs agricoles.

L’association Aswat Nisaa a épinglé le gouvernement sur cette question et l’accuse de s’être soustrait à ses responsabilités dans l’application de cette loi. Sarra Ben Saïd, directrice exécutive de l’association s’est déclarée déçue du « comportement » de plusieurs ministères.

Elle évoque, dans une déclaration à l’agence TAP sa grande déception puisque « plusieurs ministères concernés par ce dossier se sont dérobés à leurs responsabilités » citant, notamment, les ministères du Transport, de l’Intérieur ainsi que de la Femme, de la famille et des séniors.

Ben Said rappelle, par ailleurs, que la loi n°51 de 2019 relative à la création d’une catégorie de transport des travailleurs agricoles a été promulguée après la pression exercée par des représentants de la société civile à la suite de l’accident de la route survenu le 27 avril 2019 à Sidi Bouzid qui a fait plusieurs victimes dans les rangs de femmes ouvrières.

Elle souligne également que « l’association Aswat Nisaa a adressé une demande d’accès aux données du ministère du Transport pour connaitre les mesures entreprises pour mettre en œuvre cette loi, mais le ministère a indiqué que l’application des dispositions de cette loi relève des prérogatives des gouverneurs ».

Dans une seconde étape, Aswat Nisaa a donc envoyé une demande au ministère de l’Intérieur dont relève le corps des gouverneurs qui a évoqué l’absence de fonds nécessaires à la création de ce type de transport.

Commentaires:

Commentez...