Une première : La Chine active son « soleil artificiel » !

CP : Nasa

C’est une première dans le monde. Des scientifiques chinois sont parvenus à réaliser une réaction de fusion nucléaire dans un nouveau réacteur dénommé « soleil artificiel « . Ce « soleil artificiel produit le même type de réactions qu’au sein du soleil réel, annoncent-ils.

Cette première s’inscrit dans le cadre du plus grand projet scientifique international actuel : le Réacteur thermonucléaire expérimental international, en abrégé ITER (de l’anglais International Thermonuclear Experimental Reactor).

Ce projet international de recherche vise, à long terme, l’industrialisation de la fusion nucléaire, comme source d’énergie et associe 35 pays : l’UE ainsi que le Royaume-Uni, l’Inde, le Japon, la Chine, la Russie, la Corée du Sud, les Etats-Unis et la Suisse.

Son objectif est aussi d’atteindre une première installation de fusion atteignant une quantité d’énergie nette – plus d’énergie produite que d’énergie nécessaire pour fonctionner.

 » En effet, il ne s’agit pas réellement la reproduction d’un soleil au sein d’un laboratoire, tel qu’une imagerie hollywoodienne pourrait le représenter « , selon le site Numerama.

 » Il s’agit plus spécifiquement d’une machine sous forme de réacteur à fusion nucléaire. Depuis 2006, la Chine dispose d’un engin de la sorte, appelé Experimental Advanced Superconducting Tokamak « , rapporte l’agence TAP.

Commentaires:

Commentez...