Tunisie : Les députés du bloc démocratique en sit-in à l’ARP

Les 40 députés du bloc démocratique (40 députés) ont décidé d’entamer un sit-in ouvert au parlement. Ce mardi 8 décembre 2020, ils se sont retirés de la séance plénière, contestant le fait que la déclaration émanant du Courant démocratique et dénonçant la violence au sein du parlement ne soit pas passée en plénière pour la voter.

La déclaration en question avait été rédigée et diffusée après l’agression de son député Anouar Bechahed par des membres de la coalition Al-Karama.

Le président du bloc démocratique Mohamed Ammar a indiqué que « son groupe refuse que le président du parlement et ses assesseurs utilisent des subterfuges et justifient la violence au sein de l’hémicycle », rapporte l’agence TAP.

Tout comme les députés du Courant démocratique, ceux de Qalb Tounes se sont également retirés de la séance plénière en signe de solidarité et de soutien avec la déclaration du bloc démocratique.

Sur sa décision d’entrer en sit-in ouvert au parlement, le bloc démocratique s’appuie sur l’article 102 du règlement intérieur de l’ARP stipulant que l’assemblée réunie en séance plénière examine et vote en faveur des points inscrits à son ordre du jour.

Commentaires:

Commentez...