Tunisie : Mardi prochain, journée de colère des blouses blanches !

Illustrations

Le Conseil national de l’ordre de médecins (Cnom) a annoncé une journée de colère mardi prochain dans tous les secteurs de la Santé.

L’ordre des médecins annonce soutenir tous les mouvements de protestation visant à améliorer les conditions d’exercice des médecins, et revendique l’application immédiate des décisions annoncées au profit du secteur de la santé.

Un collectif de structures syndicales des professionnels du secteur de la santé publique a également appelé, hier samedi 5 décembre, à observer « Une Journée de colère nationale », mardi 8 décembre 2020 sur le thème « Sauve ton hôpital, sauve ta vie », et ce, dans le contexte du décès du médecin résident Badreddine Aloui, à la suite de sa chute d’un ascenseur endommagé à l’hôpital régional de Jendouba.

Dans un communiqué publié à l’issue de leur réunion, la Fédération générale de la santé, les Syndicats des médecins, pharmaciens et dentistes des hôpitaux universitaires, les Ordres des médecins, des pharmaciens, des dentistes de la santé publique et l’association tunisienne des jeunes médecins (ATJM), ont indiqué qu’ils ont appelé tous les professionnels de la santé publique relevant du ministère de la Santé, à participer à une « Journée nationale de colère », conformément à laquelle tous les services de santé académiques et non urgents, seront suspendus.

La même source, citée par l’agence TAP, indique que des consignes sectorielles relatives à la journée de colère dans le reste des régions, seront communiquées ultérieurement, annonçant la tenue d’une conférence de presse à la date du 9 décembre courant à la Faculté de médecine de Tunis à dix heures du matin, pour faire lumière sur la situation dans le secteur et examiner les prochaines démarches à adopter.

Commentaires:

Commentez...