« Nos hôpitaux devenus des cimetières », se désole Hichem Mechichi !


Le chef du gouvernement Hichem Mechichi s’est rendu ce vendredi 4 décembre, dans le domicile de Dr. Badereddine Aloui, où il a présenté ses condoléances à sa famille.

Dans des déclarations médiatiques, Mechichi a affirmé que la disparition tragique de ce jeune médecin nous interpelle de la triste réalité que connaît les blouses blanches et qui résulte de la négligence et la mauvaise gestion, affirmant que « des décisions urgentes seront prises pour sauver ce secteur vital ».

Pour Hichem Mechichi, cette tragédie devra constituer le moment marquant pour lancer une véritable réforme du secteur de la santé. « Nous devons tirer des enseignements pour éviter ce genre de drame, nos hôpitaux sont devenus des cimetières pour nos effectifs médicaux », a-t-il regretté.

Le ministère de la Santé a annoncé, hier jeudi 3 décembre 2020, le décès d’un jeune médecin-résident, Badreddine Aloui à l’hôpital régional de Jendouba, « après avoir fait une chute dans une cage d’ascenseur ».

Le ministère annonce également avoir ordonné une enquête immédiatement pour revenir sur les faits de cet accident et déterminer les responsabilités.

Sauf que selon Mosaïque FM, le médecin-résident est mort après une chute dans la cage d’un ascenseur qui était en panne depuis plusieurs jours.

« La victime a fait une chute de dix mètres et a succombé aux fractures et blessures graves qu’elle a subies », a-t-on expliqué.

Commentaires:

Commentez...