Tunisie : Un juge propose un timbre fiscal de 10 dinars au profit des magistrats

Les magistrats sont actuellement en grève. Ils réclament notamment l’amélioration de leur situation socioprofessionnelle et l’augmentation de leur salaire.

C’est dans ce contexte que le vice-président du syndicat des juges, le juge Moez Ben Salem a proposé un nouveau timbre fiscal qui sera imposé aux Tunisiens pour améliorer la situation des magistrats tunisiens.

Ce timbre de 10 dinars doit être, explique-t-il, imposé à tous les justiciables, afin que l’Etat puisse trouver des ressources pour augmenter les revenus des juges.

« Contrairement à ce que les Tunisiens pensent, les juges font face à une situation de précarité et de pauvreté », a-t-il ajouté, sur les ondes de Diwan FM.

Le juge a également expliqué que ces collègues continueront leur mouvement de protestation jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

L’Association des magistrats tunisiens (AMT) avait décidé de prolonger la grève sectorielle jusqu’au 18 novembre. Cette décision s’inscrit dans un contexte du non-respect des demandes légitimes annoncées plus tôt.

La durée de la grève et ses nouveaux arrangements seront déterminés ultérieurement, annoncait l’AMT dans un communiqué paru ce vendredi 20 novembre 2020.

Après les juges, les agents et cadres judiciaires ont décrété une grève ouverte, à partir d’hier mardi 24, annonce le président du syndicat national des agents et cadres judiciaires Hattab Othman. Cette décision intervient à l’issue d’une réunion tenue samedi dernier par le bureau exécutif du syndicat, a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...