Sfax : A Thyna, les protestataires ferment une vanne de pétrole

A l’instar d’El Kamour, plusieurs régions dans le pays commencent à faire pression sur les autorités à travers les prises d’assaut des champs de pétrole.

Le dernier exemple provient de Sfax, où la coordination du sit-in de Thyna a annoncé la fermeture de la vanne de pétrole de la région.

Sur leur page Facebbok, les protestataires de la région ont annoncé hier, lundi 23 novembre 2020, l’échec des négociations avec le gouverneur de Sfax concernant le développement de la région et le droit des jeunes chômeurs au travail.

Selon la coordination, les autorités n’étaient pas suffisamment réactives et n’avaient pas la volonté sérieuse de trouver une solution satisfaisante pour les différentes parties.

« En conséquence, il a été décidé de fermer la vanne de pétrole située dans le champ de Kebiba, à Thyna », annonce-t-on.

Quelques heures plus tôt, de jeunes protestataires ont fait irruption dans le site d’une compagne pétrolière à El-Douleb, à Kasserine, où ils ont fermé une vanne de pompage de pétrole.

Selon le porte-parole du sit-in en question, ce mouvement protestataire intervient dans le cadre de l’escalade des manifestations pour interpeler les autorités régionales et centrales. Ils revendiquent surtout la création de postes d’emploi, mais aussi des projets de développement dans le gouvernorat de Kasserine.

Commentaires:

Commentez...